3 août 2016

Soins au Naturel #2 : Le secret de mes cheveux longs

Avoir des cheveux longs est une bonne chose mais les avoir longs et beaux en est une autre, qui est bien mieux quand on y pense. Je ne prétend pas détenir la vérité absolue, cependant je peux vous partager les bases qui pour moi, sont indispensables pour arriver à nos objectifs capillaires.


1. Repartir sur de bonnes bases :
- Pour tout reconstruiiiiire... -

- Couper ses pointes/longueurs abîmées : Indiscutable selon moi...
Des pointes dans un état déplorable ne vous aideront pas à avoir une belle chevelure, les cheveux s'affinent, fourchent et finissent par casser. C'est donc une perte de volume, de longueur et d'esthétisme considérable. Il ne faut pas se leurrer et s'entêter pour rien, une fois que le mal n'est plus, on y pense plus, courage !

Dans les cas les plus "extrêmes", si j'ose dire, il ne faut pas hésiter à... raser le tout.
C'est une étape radicale qu'il faut pouvoir encaisser, je vous l'accorde et je l'ai fais sans aucun problème. Pour dire que c'est efficace, c'est efficace. A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux en matière de psychologie et de possibilités (travail, famille, etc...)

- Rompre définitivement avec les produits chimiques : Ce n'est plus un scoop, les produits conventionnels usent et abusent de composants toxiques, qui se trouvent être mauvais pour votre santé, pour l'environnement et qui ne marchent même pas.
Donc, il faut dire "au revoir" aux shampoings de grandes distributions aux compositions chimiques et nocives, ainsi qu'aux colorations du même acabits.

- Réduire l'utilisation de produits capillaires : Vous n'avez nul besoin de 50 produits dans votre salle de bain, contentez-vous du minimum syndical et ne vous lavez pas les cheveux tout les jours, c'est inutile car vous agressez le cuir chevelu qui se défend comme il peut : En produisant plus de sébum que prévu. CQFD

- Abandonner les appareils chauffants : Comme pour le reste, ce n'est pas un secret. La chaleur ça abîme les cheveux, pire ça peut les brûler complètement et bonjour les dégâts !
Et ne me dîtes pas que votre produit thermo-protecteur de mes... va vous sauver la fibre capillaire parce qu'en ce cas, je vous défie d'en appliquer sur votre main avant de refermer généreusement le lisseur sur cette dernière. (si vous le faites, je me dédouane de toute responsabilité... C'était couru d'avance qu'un malheur arriverait)

2. L'entretien au quotidien :

- Prendre conscience de la Nature de vos cheveux : Ce qui fonctionnera chez Germaine, ne fonctionnera pas forcément pour vous. Elle n'a peut-être pas le même type de cheveux que vous et quand bien même elle l'ait, nous sommes toutes différentes et notre corps l'est également. Vous allez faire des erreurs et vous allez apprendre de celles-ci alors soyez curieuse, discutez et échangez mais ne faites confiance qu'à votre instinct, votre ressenti et expérience.

- Faire des soins capillaires adaptés : Hydratants, nourrissants, etc... : Et pour ça, vous n'êtes pas obligé d'investir des sommes folles dans des soins. Ouvrez vos placards, c'est l'extase, tout est sous vos yeux, prêts à sublimer votre beauté. Elle n'est pas belle la vie ? Ainsi, le miel, les fruits, les huiles végétales, les produits laitiers, les œufs et toutes sortes de choses seront à la base de formules idéales, vos cheveux vous remercieront. Et si vous tenez à investir un peu, je vous conseille de vous orienter vers des hydrolats et des eaux florales de qualité ainsi que du gel d'Aloe Vera, de la Glycérine végétale, etc... La Nature a tant à nous offrir qu'il serait dommage de chercher son bonheur ailleurs.

- Se coiffer à l'aide d'un outil adéquat : Les brosses et peignes en plastique ne sont pas adaptés à la fibre capillaire, certes, ils représentent un investissement moindre mais détériorent la fibre capillaire et provoquent fourches et rendu électrostatique. L'idéal reste l'utilisation de peigne en corne ou en bois, de brosse en poils de sanglier ou tout autre matière présente à l'état naturel, ces matériaux sont moins agressifs, plus doux et adaptés aux cheveux. Quant au coiffage du cheveu, il permet d'aérer les racines, d'étaler le sébum et d'enlever les saletés. --- Petite précision quant au sébum justement : Ce n'est pas une substance sale, mais une protection naturelle du cheveu.

3. Accélérer la pousse de façon naturelle et efficace :

- Activer la circulation sanguine : C'est pour moi l'une des techniques les plus facile à mettre en place. Pour se faire, rien de plus simple que le massage crânien lors du shampoing, ça détend et c'est bon pour la pousse des cheveux. Vous pouvez bien entendu lui donner un coup de pouce à l'aide de cure, telle qu'une cure de gingembre, de moutarde, de jus d'ail ou d'oignon, etc... Un petit coup d'eau froide au moment du rinçage stimulera aussi cette circulation, allez soyez courageuse !
N'hésitez pas non plus à faire quelques gommages doux du cuir chevelu de temps en temps.

- S'hydrater de l'intérieur : Il en va d'une question de santé publique. L'hydratation par le biais d'eau minérale pure et non-sucrée contribue au bien-être de la peau, du corps mais aussi à la pousse de nos cheveux. Les toxines sont plus facilement évacuée et je n'ai nul besoin de vous faire un dessin pour que vous compreniez l'impact que ça peut avoir sur toute une vie. (parole d'ancienne accro aux sodas)

- Utiliser des huiles végétales qui favorisent la pousse : C'est aussi une solution, certaines huiles végétales permettraient d'accélérer les choses. Citons en exemple : L'huile de Ricin, l'huile d'Avocat, l'huile de Chanvre, l'huile de Moutarde et bien d'autres.

- Se composer une petite collection d'huiles essentielles favorisant la pousse : Les huiles essentielles sont pleines de vertus, on ne les présente plus et certaines aident énormément dans le fait d'accélérer le processus de pousse : HE de Menthe poivrée, de Gingembre, de Romarin, etc...

- Se diriger vers les compléments alimentaires : Levure de bière, Spiruline, Ortie, Prêle, la liste est longue et leurs vertus variées alors il ne vous reste qu'à faire votre choix et tenter l'expérience. Et tout comme l'eau, une alimentation saine, variée et équilibrée vous aidera beaucoup.

- Les masques capillaires aux plantes : Il en existe des milliers à travers le monde, du Maroc à l'Inde en passant par toutes les régions du globe, vous trouverez toujours une nouvelles plantes aux vertus insoupçonnées. Pour en citer quelques-unes : Kapoor-Kachli, GingembreKachur Sugandhi, Amla, Brahmi, Maka, etc...
__________________________________________
Et vous, quelles sont vos astuces, vos petits secrets pour avoir de belles et longues crinières ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires des Guerrières :

  1. Coucou Miss !

    Merci pour tous ces bons conseils !

    Je vais essayer la technique du gommage !

    Grosses bises et bon après-midi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Tu m'en diras des nouvelles ma belle.
      J'aime beaucoup faire des gommages au marc de café de temps en temps, ça stimule la pousse et retire les impuretés pour laisser le cuir chevelu tout propre. ^^
      A bientôt et belle soirée à toi.

      Supprimer
  2. Tout est dis, super article :D

    Pas de secrets pour moi puisque j'ai les cheveux court, et le plus long que j'ai eu était pire que chimique alors j'ai due appliquer la notion: repartir sur une bonne base justement :P

    Des bisouilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Je te souhaite de repartir sur de belles bases alors, courage et bonne chance !

      Supprimer
  3. De superbes astuces, qui je l'espère, me permettront d'avoir ta longueur un jour !
    Repartir sur une bonne base, et être patient, c'est vraiment le plus important je pense.

    Pleins de bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, très patiente. Je te souhaite d'atteindre rapidement tes objectifs ! :)

      Supprimer
  4. Je trouve que tu as bien tout résumé !

    Pour ma part, j'ajouterais la patience : plus on focalise sur la pousse, plus on a l'impression que les cheveux stagnent et plus on risque de trop en faire (multiplier les masques/achats en tous genres), ou carrément de craquer et de tout couper (vu que "de toute façon, ça pousse pas").
    Je sais de quoi je parle car mes cheveux poussent lentement (il m'a fallu genre 3/4 ans pour les avoir aux fesses alors que je partais déjà d'une longueur correcte), et il m'est arrivée d'en faire trop, désespérer, m'énerver... Ce qui ne sert à rien.
    Mieux vaut profiter de chaque étape, chaque longueur, car une fois les cheveux très longs on se rend compte qu'il y a des choses qu'on ne peut plus faire, ou plus difficilement, qu'avec une longueur intermédiaire !

    Côté "technique", je n'ai pas vraiment de secret puisque rien n'a vraiment été probant sur moi, hormis le temps, la patience et de bons soins. Veiller à la qualité des pointes est important, aussi, pour ne pas avoir l'impression d'avoir des queues de rat MAIS je déconseille fortement la chasse obsessionnelle des fourches (une à une, au ciseau) qui peut affiner les longueurs.
    Attention à ne pas trop couper non plus, en se disant que plus c'est mieux... Chaque centimètre représente un mois de pousse de perdu, il ne faut pas l'oublier !

    Voilà, rien de transcendant mais si ça peut aider d'autres malchanceuses à la pousse lente... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de bons conseils dans ton commentaire. Je suis parfaitement d'accord avec tout ce que tu as énoncé, ce sont des détails mais de gros détail l'air de rien ! Je n'ai fais qu'un brûlage de fourches depuis le crâne rasé et je pense prochainement faire une petite coupe cautérisante des pointes, ça leur fera beaucoup de bien.

      Merci pour ta présence et tes commentaires. <3

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...